Qui suis-je


Parcours

Mon enfance est baignée par l’imaginaire asiatique. Je commence le judo à l’âge de 7 ans puis je ne cesserais de pratiquer les arts martiaux tout au long de ma vie (Qwan Ki Do, Kung Fu Wing Chun, Karaté…etc.). La philosophie asiatique me fascine. Je pressens dans cette culture multiséculaire quelque chose de profond, éminemment humaniste et porteur de Vérité. Encore enfant, et après avoir vu mes premières représentations du Bouddha, je « joue » à méditer !

Plus tard, j’opte pour des études scientifiques. Les sciences me passionnent, j’ai l’impression qu’elles m’aident à comprendre l’univers. J’exerce divers métiers dans le commerce international, le marketing et le web mais rien ne me satisfait pleinement, ma place est ailleurs. En début de trentaine, suite à une prise de conscience, je me décide à entamer une reconversion professionnelle. Naturellement, je me tourne vers l’Energétique Traditionnelle Chinoise et l’accompagnement, ce qui sera, pour moi, une véritable révolution.

Aujourd’hui, je continue d’étudier, tel un petit artisan, cet art énergétique qui est un puits de connaissance, – de soi et de l’univers -, d’inspiration et de compréhension, sans fond. Je pratique également la méditation, le Qi Gong et le Taiji Quan.

 

ligne-separation

 

Formation

2012 – 2015 IEATC Paris (Institut d’Energétique et Acupuncture Traditionnelles Chinoises), lignée Charles Laville-Méry, sous la direction de M. Thierry Bollet
Diplôme de Praticien en Energétique Traditionnelle Chinoise
DNAT (Diplôme National d’Acupuncteur Traditionnel) délivré par le CCREAT
Diplôme de Ceinture noire 1er dan de Karaté Contact sous la direction de M. Jean-Luc Lambert, 6ème dan

 

ligne-separation

 

Philosophie

Ma pensée est particulièrement inspirée par le Taoïsme, naturellement, mais aussi le Bouddhisme. Je ressens un profond respect et une grande admiration pour les grandes Traditions. Je les considère comme un vrai patrimoine, que l’humanité aurait tout intérêt à se réapproprier pour faire face à ses défis modernes. Elles sont racines de Sagesse.

Dans notre vie, tout ce qui arrive a un sens. A première vue, les évènements peuvent sembler relever de la chance, au mieux, ou de « l’injustice » !, au pire. Notre travail est de retrouver ce sens, de le rétablir, de l’éclairer de sa (pleine) conscience. Ce travail déterminera notre évolution. De même la « maladie » (« mal a dit ») est un message qu’il nous incombe d’interpréter et d’assimiler. Pour les Taoïstes, c’est l’indication que nous ne sommes pas dans notre Voie (Tao), celle qui nous maintient dans l’Harmonie au sein de cet univers toujours changeant. Les circonstances nous écartent souvent de notre « mandat céleste » (Ming), trop occupés que nous sommes à chercher le bonheur à l’extérieur.

« Les cinq couleurs aveuglent l’œil
Les cinq tons assourdissent l’ouïe
Les cinq saveurs gâtent le palais La course et la chasse étourdissent
Les biens rares poussent au mal
Aussi le sage S’occupe-t-il de son ventre et non pas de son œil
Il préfère l’interne à l’externe »

Lao Tzeu, Tao Te King, La Voie et sa vertu, chap. 12, traduction François Houang et Pierre Leyris, Editions Points.

Ou encore

« Sans franchir le pas de ta porte
Connais les voies de sous le ciel
Sans regarder à ta fenêtre
Connais la Voie du Ciel

Plus loin tu vas
Moins tu connais

Le sage connaît sans bouger
Comprend sans voir
Œuvre sans faire. »

Lao Tzeu, Tao Te King, La Voie et sa vertu, chap. 47, traduction François Houang et Pierre Leyris, Editions du Seuil.

Pour moi, la voie de l’énergétique traditionnelle chinoise est une Voie qui conduit vers l’Harmonie.

 

ligne-separation